Préparation du voyage

Le matériel, le gîte et le couvert

Et oui, un voyage à cheval ne s’improvise pas. Après plusieurs mois de préparation, nous voilà enfin prêts ! Pour garder la liberté dans notre itinéraire et dans le choix de nos points de chute, nous avons choisi un matériel garantissant notre autonomie. En voici les listes :


BRUTUS ET AMOER

  • Photocopie des cartes propriétaires des chevaux ;
  • Photocopie des licences FFE avec extension Responsabilité Civile Propriétaire Equidé ;
  • Passeports des chevaux ;
  • Selles (1 Eric Thomas & 1 Suprême) ;
  • Filets (1 mors à aiguille & 1 mors Pessoa) ;
  • Matériel divers (brosses, cure-pied, pinceau & graisse pour les sabots) ;
  • Fontes avant Décathlon ;
  • Sacoches arrière divers ;
  • Boudins de rangement ;
  • Tapis western & tapis randonnée ;
  • Trousse de secours (baume Warendorf, désinfectant, bandage, spray anti-mouche & argile verte) ;
  • 25 kg de granulés & compléments alimentaires (probiotique & spiruline) ;
  • 2 seaux pliables ;
  • 2 couvertures automne (déposée là où nous avons prévu d’être en octobre/novembre) ;
  • 2 couvertures hiver (déposée là où nous avons prévu d’être en décembre) ;
  • Kit de clôture de randonnée (1,8 kg) ;
  • Longes ;

KATHLEEN ET GREGOIRE

  • Papiers d’identité & passeport ;
  • Vêtements & 1 paire de chaussure de change ;
  • Bombe, gants & cravache ;
  • Imperméables spéciaux chevaux ;
  • Chaps en cuir ;
  • Trousse de secours ;
  • Trousse de toilette ;
  • 1 serviette de bain ;
  • Kit de couture ;
  • Barres céréalières & paquet de riz/nouilles chinoises & café & bouteilles d’eau ;
  • Tente (2 kg) et 2 sacs de couchage ;
  • Lampes frontales ;
  • Réchaud de camping ;
  • Cafetière, petites casseroles, couverts dépliables, gourdes & opinels ;
  • 2 rouleaux de ficelle de 40 m ;
  • Allumettes & briquet ;
  • Sacoche banane ;
  • Téléphones & chargeurs (dont un solaire) ;
  • Trousse & cahier ;
  • Livres ;

Partir à cheval demande des responsabilités. Les papiers des chevaux et les assurances préalablement établis devront être constamment sous le coude. En matière d’itinérance, secondé par les cartes de l’Institut national de l’information géographique et forestière, Géocheval sera notre meilleur allié : à nous l’Equibreizh, le chemin des abbayes, la route d’Artagnan et les autres voies légendaires !

Partir à cheval implique de l’organisation au niveau de leur alimentation : 8 L de granulés par jour par cheval ! Pour un maximum d’indépendance, nos chevaux ayant la même allure, nous avons décidé de nous passer d’un cheval de bât qui aurait pu être plus lent que les nôtres.

Partir à cheval nécessite des points de chute convenables chaque soir. Si nous avons prévu de faire appel aux structures « cheval-étape » – établissements labellisés, répertoriés par la FFE ici, garantissant l’accueil des chevaux et de structures d’hébergement à proximité – grâce au kit de clôture nous comptons aussi bivouaquer dans des champs avec l’autorisation de leurs propriétaires.

Partir à cheval exige des privations de la part du cavalier, celui-ci devant assurer en priorité le confort de sa monture. Les sacoches arrières seront exclusivement destinées aux aliments et aux équipements des chevaux. C’est pourquoi, nous n’aurons chacun qu’un seul « boudin » pour ranger nos affaires personnelles. Inutile de préciser que nous serons dans l’obligation de prendre le strict minimum…

5 commentaires

  1. Super heureuse de vous avoir rencontré le jour de votre départ. Je vais vous suivre avec assiduité, je pourrai ainsi un peu voyager pendant la récolte des pommes … Bon voyage à vous! Corinne de la Cidrerie de la Baie!

    1. Bonjour Korig’ane !!!
      Nous sommes très touchés par votre attention et continuons à boire des tonneaux de cidre breton !
      A très bientôt !

  2. Alain Scheidecker a dit :

    Alain Scheidecker, correspondant de presse : Touché par votre motivation, ce périple va faire l’objet d’un article dans Le Publicateur Libre très prochainement, avec appel aux dons via vos liens. Bon courage et bravo !

    1. Bonjour Alain!!! Super méga top, c’est vraiment sympa de votre part 🙂

      1. Alain Scheidecker a dit :

        Je vous ferai paraître l’article dès parution, en PJ, vous pourrez l’ajouter à l’onglet spécial presse! Juste une question : Comment ‘contournez-vous les limites de déplacement et autres fadaises imposées par les idiots qui nous gouvernent ??

Laisser un commentaire