Carnet de voyage

De caps et de sabots

Départ en fanfare ! Sonnez le tocsin, frappez tambours, courrez hérauts de Bretagne annoncer la nouvelle : notre deux-chevaux a quitté le gîte du Pont-Prin ! Direction : le Mont Saint Michel ! Nos gros pépères s’étant reposés pendant deux semaines, notre matériel ayant été astiqué, graissé et soigneusement étudié (pas encore au gramme près comme le fait notre maître à penser Rinaldi, mais c’est pour bientôt), nous nous sommes lancés pour ce second départ. Alors nous continuons à traverser des caps, des pointes, que dis-je, des péninsules, tout ça, tout ça.


Par trois fois nous nous sommes égarés dans les champs de choux et de poireaux pour enfin arriver dans la baie du mont Saint Michel. Quel soulagement d’avancer enfin et d’atteindre ce lieu (nous avions peur que notre entreprise ne connaisse le triste sort de la Méduse ou du rafiot couronnant cet article) ! Même sous la pluie battante nous gardons le sourire et maintenons le cap à l’Est.

Bivouac à la Fresnais dans un champ de pommiers prêté par un adorable couple.


Les informations indiquent qu’une tempête approche… Mais comme on dit, après, ce devrait être le calme.

Et pour reprendre notre bon ami Roland : à plus dans l’bus, à plus tard dans l’car !

5 commentaires

  1. Merci c’est gentil ☺
    Mais cette fois ci c’est le bon ! 🤞✌✌

  2. la tortue se hâtait lentement….on connait la suite.on vous souhaite le meilleur.

    1. Salut Edouard! Merci pour ton soutien! Le départ du lièvre c’était le premier et le dernier. ça nous a servi de leçon 🙂

  3. Bravo pour votre persévérance.
    Seuls les rêveurs font avancer le monde, en réalisant leurs rêves.
    Saint-Michel et saint-Georges veillent sur vous !
    Bernard

    1. Salut Bernard !
      Merci pour ton message et tes prières!
      On avance pas à pas et on fait de superbes rencontres !
      A très bientôt

Laisser un commentaire