Sur l'association To Children With Love

La Russie n’est pas à Moscou, elle est dans le cœur de ses enfants

Par ces mots dans son œuvre Guerre et paix, Léon Tolstoï témoigne une fois encore son attachement aux enfants. Saviez-vous que jusqu’à son dernier soupir l’immense écrivain russe œuvrera à leur épanouissement ? Dès ses 21 ans, Tolstoï concrétisera ce dévouement par l’ouverture de l’Ecole n°2 à Iasnaïa Poliana ou « la clairière lumineuse ». Là-bas les enfants ne sont jamais punis et leur éducation se fait par l’accroissement de leur indépendance.

Aujourd’hui, c’est d’une autre personne exemplaire se donnant également corps et âme pour le bien-être des enfants en Russie dont nous voudrions vous parler : Debbie Degan, fondatrice de l’association « To Children With Love ».

Touchés par le dévouement de Debbie que nous avons rencontrée en janvier 2020 et en raison de nos liens respectifs avec l’Irlande et la Russie, nous avons décidé au travers de notre voyage de soutenir cette magnifique initiative. Nous avons posé quelques questions à Debbie :

Quel a été l’élément déclencheur vous ayant poussé à vous investir pour cette cause humanitaire en Russie?

D.D. : J’ai visité un orphelinat pour la première fois en Russie en 1998. Les conditions de vie étaient telles que j’ai voulu faire quelque chose. Ce qui débuta par une simple collecte de fonds est devenu l’association caritative « To Russia With Love », renommée il y a 5 ans « To Children With Love ». Au fil des années, nous avons considérablement amélioré les conditions et la qualité de vie des enfants en développant divers programmes pour les soutenir et les éduquer et surtout pour qu’ils se sentent aimés, en sécurité et pris en charge.

Quel est le nombre d’orphelinats dont s’occupe aujourd’hui votre association?

D.D. : Actuellement, la Russie travaille d’arrache-pied pour réduire le nombre d’orphelinats – des nouvelles alternatives sont mises en place, à l’instar des familles d’accueil, auberges de jeunesse, etc. Il y a peu encore, nous travaillions avec 46 orphelinats. Aujourd’hui, nous travaillons avec un seul grand orphelinat, fusion de plusieurs orphelinats provinciaux.

Quel est votre prochain projet en Russie?

D.D. : A présent notre travail se concentre essentiellement sur l’orphelinat de Briansk. Nous dirigeons nos efforts sur les enfants l’ayant quitté pour s’établir dans des auberges de jeunesse ou étudier dans des universités et nous les soutenons dans cette transition pendant cette première année difficile. Si notre objectif est de réduire le nombre d’orphelinats, en attendant nous soutenons les enfants vivant dans ces structures ainsi que ceux partis entamer leur vie d’adulte.

Ci-contre une jeune fille ayant quitté l’orphelinat cette année pour s’établir dans une auberge de jeunesse avec des équipements électro-ménagers fournis par l’association.


Alors si vous aussi, vous désirez donner un petit coup de pouce à ces enfants, rien de plus facile, rendez-vous sur notre cagnotte créée à cet effet :


Laisser un commentaire