On en parle...

Cheval magazine, publié le 26/03/2021

En ces temps de pandémie qui nous restreignent dans nos voyages, nous avons tous rêvé de partir à l’aventure avec notre cheval. Deux français, Kathleen Martin et Grégoire Malko, ont choisi de prendre le large. Cap sur la Russie avec Amoer et Brutus, deux anciens chevaux d’attelage. Un voyage fou au profit d’une association pour aider les orphelins.

Depuis maintenant six mois, les deux compères sont en route. Leur épopée a commencé à Fréhel puis les a menés vers la Côte d’Emeraude pour tirer une diagonale sur l’hexagone et terminer sur le plateau Isérois. C’est ici que leur voyage en France s’est achevé. Après une interdiction de circuler en Italie en raison de la pandémie, les cavaliers ont dû revoir leur itinéraire et prendre la direction de la Slovénie. Tout juste arrivés le mardi soir 23 mars à Ig en Slovénie, c’est repos pour les chevaux et visite de la ville pour Kathleen et Grégoire.

Les deux français annoncent leur arrivée en Slovénie. ©DR

La genèse d’une incroyable aventure

Il y a quelques mois encore les deux aventuriers travaillaient. C’est à Moscou que Kathleen avait posé ses bagages pour exercer en commerce international. Quant à Grégoire, après avoir obtenu le barreau de Paris, il s’était envolé pour le Turkménistan. Puis, leur contrat respectif a pris fin. Une fois de retour en France, très vite une envie brûle en eux de repartir bivouaquer. Les deux jeunes de 28 ans partagent deux passions communes, la Russie dont est originaire Grégoire et où a travaillé pendant trois ans Kathleen, et l’équitation qu’ils pratiquent tous deux depuis l’enfance. Rejoindre la Russie leur est apparu comme une évidence. Pour rajouter du piment à l’aventure, ils ont choisi de gagner les terres du Kremlin à cheval ! La machine était lancée, ils ne leur restaient plus qu’à trouver leurs montures. Le destin les a emmenés sur la route d’Amoer un KWPN de 16 ans, et de Brutus un cheval de selle de 18 ans, tous deux issus de l’attelage. Leur itinéraire était tout tracé, de la France ils gagneront la Russie en passant par l’Italie, la Slovénie, la Hongrie, la Roumanie, la Moldavie puis l’Ukraine. Un voyage au travers de huit pays, sur un an, et au profit d’une association caritative To Children with love.

Tout pour les enfants

Accompagnés par leurs fidèles destriers, sans qui ce voyage n’aurait pas été possible, les deux protagonistes ont mis en place une cagnotte pour reverser tous les fonds à l’association To Children with love. Le choix de cette association a été motivé par plusieurs facteurs, « nous avons rencontré la directrice Debbie en Russie en janvier 2020. Celle-ci œuvre depuis plus de 20 ans pour venir en aide aux orphelins russes en les accompagnant depuis leur arrivée à l’orphelinat à leur insertion professionnelle. Touchés par le dévouement de Debbie et en raison de nos liens respectifs avec l’Irlande et la Russie, nous avons décidé de prendre part, à notre manière, à cette belle initiative […] Chaque kopeck compte, alors n’hésitez plus et donnez-nous un coup de jarret ! », peut-on lire sur le site internet des deux voyageurs. Ce dernier porte le nom d’un célèbre conte Russe, Le petit cheval bossu, qui narre les aventures d’Ivan et de son cheval au physique ingrat, un clin d’œil supplémentaire au pays de leurs cœurs. Sur ce même site les plus curieux pourront suivre leur impressionnant voyage grâce à des photos et des articles postés par Kathleen et Grégoire. Ils mettent également régulièrement à jour leur page Facebook qui porte le même nom.

Un long périple au profit d’une bonne cause, qui promet de nombreux rebondissements, et qui nous pousse à croire en nos projets.

Pour lire l’article c’est par ici.

Laisser un commentaire